Ceux du fleuve

Marie-Laure de Cazotte

A l'automne 1973, dans l'ouest de la France, un vent de révolte se lève. Confrontés à la folie révolutionnaire, à l'enfer des combats et des massacres, ballottés par les événements, six personnages aux destins bouleversés n'ont pour seul trait d'union qu'un fleuve : un jeune orphelin, un prêtre comédien, un pêcheur reclus sur une des îles de la Loire, un évêque défroqué et deux femmes en déroute. Mais le personnage principal du livre, c'est le fleuve, ce lieu de passage, là où tout se met en scène, où tout se joue, entre solidarité, amitié et amour. « Ce n'est que de l'eau profonde, en apparence, un bras de rivière accueillant comme des bras de femme. Mais traître comme des bras de femme ! Ça tourbillonne là ! Le courant s'y heurte contre des excroissances invisibles qui pourraient prendre un bateau entre leurs griffes, noieraient en un rien le nageur. » Par son écriture raffinée et sa remarquable érudition, Marie-Laure de Cazotte évoque les tragiques guerres de Vendée avec un formidable souffle romanesque. Lire la suite

256 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x205

Chapeau

Loin des interprétations manichéennes, Marie-Laure de Cazotte donne une vision nouvelle de la guerre de Vendée.

Haut de page