L'Expédition de l'espoir

Javier Moro

Dans un misérable village de Galice, en 1788, une femme meurt de la variole maligne. Sa fille, Isabel Zendal, protégée par le curé, part pour la ville voisine de La Corogne où elle est employée chez don Jeronimo Hijosa, un riche négociant, et sa femme. Séduite par un beau soldat, elle se donne à lui avant qu'il ne parte à la guerre en 1793 et devient mère célibataire d'un petit Benito Vélez. Grâce à don Jeronimo, elle obtiendra le poste de directrice de l'orphelinat de La Caridad. Francisco Javier Balmis y Berenguer, natif d'Alicante, veut devenir médecin. Il abandonne femme et enfant pour le Nouveau Monde où il assouvit ses ambitions en étant nommé chirurgien-major d'un hôpital voué au traitement de la syphilis. A son retour en Espagne, il préconise la « variolisation » inspirée par Edward Jenner : il faut inoculer les germes de la variole pour vaincre le mal. Soutenu par le roi Carlos IV et le favori Godoy, Balmis décide d'utiliser des enfants abandonnés pour conduire le vaccin véritable jusqu'aux Amériques : non immunisés, ces orphelins seront inoculés durant la traversée. Pour l'accompagner au cours de cette Expédition philanthropique royale de vaccination, Balmis sollicite Isabel Zendal en échange de la fin de son statut infâme de mère célibataire... Lire la suite

448 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 153x240

Chapeau

L'une des plus grandes prouesses de tous les temps.

Citation presse

Haut de page