La toute petite reine

Agnès Ledig

Guérir ensemble

Lors d’une intervention en gare de Strasbourg, un jeune maître-chien fait la rencontre de la propriétaire en détresse d’une valise oubliée. Signe du destin ou heureux hasard, Adrien et Capucine vont découvrir qu’ils partagent le même thérapeute. Sensible et délicate, Agnès Ledig dresse le portrait subtil de deux êtres cabossés qui vont puiser dans leurs histoires respectives pour croire à nouveau dans la vie.

380 pages |  | Format: 145x220x22

Sur un banc de la gare de Strasbourg, Capucine Claudel fond en larmes. Comment a-t-on pu lui parler aussi mal, elle qui porte déjà un lourd fardeau ? Adrien, maître-chien au cœur tendre, traumatisé par son engagement dans la guerre au Mali, observe la jeune femme avec émotion. D’autant que Bloom, son co-équipier, mi-malinois, mi-berger allemand, mais entièrement hypersensible, semble naturellement attiré par Capucine. Mais la vie avance, jusqu’au moment où survient une coïncidence saisissante. Adrien retrouve Capucine dans la salle d’attente de sa thérapeute. Il s’intéresse de plus près à elle et découvre que son existence a suivi, comme la sienne, un itinéraire cabossé. La vie ne l’a pas plus épargnée que sa petite sœur Adélie, une activiste climatique. Adrien et Capucine, mais aussi leurs psys Diane et Denis, ainsi que quelques personnages déjà croisés dans l’œuvre d’Agnès Ledig, entreprennent, dans le théâtre de la campagne vosgienne, le plus beau des projets : la réparation.

Chapeau

Agnès Ledig met en scène des personnages cabossés en quête de réparation.

Haut de page