La Pierre du remords

Arnaldur Indridason

Pris de remords après l'assassinat d'une femme qui l'avait vainement sollicité pour retrouver l'enfant qu'elle a abandonné cinquante ans plus tôt, Konrad décide de se racheter. Débute alors une enquête sinueuse qui mènera l'ex-policier, usé par la vie, sur les traces d'un passé douloureux... Mélancolique et introspectif, ce troisième volet de la série Konrad combine magistralement suspense et émotion.

3 bonnes raisons de le lire
La série Konrad s'inscrit dans la tradition si passionnante du polar islandais.
Mais son héros retraité et sa tonalité mélancolique et désenchantée la rende très singulière.
Comme à chaque roman d'Indridason, on découvre de nouvelles zones d'ombre de la société islandaise.


Lire la suite

352 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x215

Une femme est assassinée chez elle. Sur son bureau, on découvre le numéro de téléphone de Konrad, un ancien policier. L'enquête révèle que la victime avait récemment sollicité Konrad : elle lui avait demandé de retrouver l'enfant qu'elle avait mis au monde cinquante ans plus tôt, et qu'elle avait abandonné juste après sa naissance. Meurtri de n'avoir pas répondu favorablement à sa demande d'aide, Konrad s'emploie à réparer son erreur. Au fil de l'enquête dans laquelle il se plonge corps et âme, il rencontre les membres d'un mouvement religieux engagés contre l'avortement, reconstruit l'histoire d'une jeune fille violée dans le bar où elle travaillait, croise le chemin d'un clochard étrange et de trafiquants de drogue... Progressivement, il mesure l'ampleur de la tragédie dans laquelle son intuition et son entêtement l'ont plongé. Sensible à la souffrance des autres, Konrad se montre d'une humanité touchante.

Chapeau

Le prolifique auteur islandais nous revient avec le troisième opus de la série Konrad. Une histoire noire et subtile.

Citation texte

« L'étoile polar de la littérature islandaise. » La Croix

Haut de page