Une si longue haine

Martine Delomme

Chaque livre de Martine Delomme est une promesse, celle d'un roman qui nous happe autant qu'il nous émeut. Charlotte s'était jurée de ne jamais revenir à Sarlat. Mais comment refuser un dernier adieu à Louise, celle qui l'a élevée comme une mère, aujourd'hui gravement malade ? Vingt-huit ans que Charlotte tente d'oublier le drame qui l'a obligée à fuir. Et s'il était temps d'affronter le passé ?

Souple - Broché | Format: 140x225

Charlotte, la quarantaine, partage sa vie entre sa fille de douze ans, dont elle assure la garde partagée depuis son divorce, et la librairie, qu'elle possède à Arles. Un jour, elle reçoit une lettre de sa tante Louise. Le ton est désespéré. Louise, en phase terminale d'une longue maladie, souhaite revoir Charlotte une ultime fois. Pour Charlotte le dilemme est cruel, elle n'a pas revu sa famille depuis vingt-huit ans. Elle décide pourtant d'entreprendre ce voyage à Sarlat, convaincue, au fond de son cœur de femme et de mère, qu'elle le doit à sa Louise qui a été sa deuxième mère. Mais à l'idée de revoir son père, son frère, sa belle-mère, elle a l'impression de se précipiter dans un traquenard. Car plus encore que ses proches, c'est son passé, son histoire, le drame de son adolescence qu'elle devra affronter. Haine, amour, jalousie et décès vont jalonner son retour aux sources... Le récit s'articule autour de la mémoire, de la résilience, de l'horreur et de l'espoir, avec une seule question, comme un fil d'Ariane : se remet-on jamais d'un traumatisme d'enfant ?

Chapeau

Affronter les traumatismes du passé

Haut de page